Un terroir caractérisé par une présence constante d’argile et de cailloutis
 

Rasteau, un vignoble mosaïque
 

 


Le terroir de Rasteau est une mosaïque constitué de plusieurs sortes d’argiles : marnes marines bleues, marnes lacustres rouges et marnes sableuses et safre. L’argile bleue fait, en partie, la noblesse de l’appellation. En effet, cette argile est particulièrement intéressante. De par sa structure c’est celle qui retient le plus l’eau et la distribue aux ceps même durant les étés secs permettant ainsi la maturité de la vigne. Elle aide également au déplacement des molécules qui constituent le bouquet aromatique.
Cette variété des sols explique la diversité des vins de Rasteau.
3 niveaux de sols font la force de ce terroir :

Les parties le plus hautes des coteaux exposés au Sud, avec une altitude de 320m, sont constituées de marnes lacustres argileuses rouges et   grises. Les galets roulés qui les recouvrent ont cette particularité de bien conserver la chaleur le jour, pour mieux la transmettre aux vignes la nuit, favorisant ainsi la concentration du vin et la maturité des raisins. La particularité de ces sols donne aux vins de Rasteau de la fraîcheur, de l’élégance et de l’harmonie.
 
Entre 160 et 290m d'altitude, une zone de coteaux plus accidentée se caractérise par la prédominance de terrains en pente, orientés principalement vers le Sud. Sur ce terroir se trouve la principale zone d'implantation du vignoble de Rasteau. La vigne plonge ainsi ses racines dans un sol squelettique sur marne sableuse et safre. De ces sols ressortent élégance, finesse et des épices plus pipérines dans les vins de l’appellation.

Entre 120 et 160m d'altitude, les anciennes terrasses étirent un sol caillouteux qui offre des vins charpentés, aux arômes et bouquets typiques des vins de Rasteau : fruits frais bien mûrs, épices douces.
Cette mosaïque de sols colorés à forte personnalité fait la force de ce cru, les sols "pauvres" permettant l’élaboration de vins de grande qualité et d'une rare richesse aromatique.